Critique Littéraire : Âmes en sursis

Critique littéraire - Âmes en sursis

Synopsis

Quel est ce souffle sur votre nuque, la caresse du vent, le frisson laissé par un cauchemar ou tout simplement un soupir de l’au-delà ?

Laissez-vous emporter à travers ces six nouvelles sur le chemin des sentiments ou de l’étrange…

Critique de l’œuvre

Ce livre est un recueil de nouvelles qui réchauffe nos cœurs. Une lecture d’été pour une pause entre deux séances de jardinage, une sangria à nos côtés, ou bien un coconnage en règle durant une froide matinée d’hiver, une tisane bien chaude à la main. Je dirais une lecture légère, si ce n’est que certains pourraient mal interpréter ce propos, car les textes sont remplis d’émotions profondes, mais notre lecture se fait facilement, sans s’empêtrer avec de grands mots qui font savants, mais qui coupent le rythme inutilement. Le titre est tout indiqué puisque les textes sont tous englobés d’une aura de surnaturel (j’hésite à adopter la terminologie de « fantastique », trop souvent rattachée à la fantaisie). J’ai lu ce recueil à un moment où j’avais lu plusieurs romans policiers, et ce fut un éclat de douceur entre deux lectures sombres. Les personnages nous touchent et l’on ne peut s’empêcher de s’y attacher. J’ai vu ce livre comme un espoir qu’il ne faut jamais lancer la serviette, même dans la mort.

Médium

J’ai bien sûr acheté le format électronique (Kindle). Le texte est bien monté, et nous avons la possibilité de connaitre notre avancée de lecture pour chacun des textes et non pas seulement pour la totalité du livre. Comme vous le savez peut-être, j’aime bien cette fonctionnalité afin de décider si je commence un autre texte/chapitre ou bien si j’attends d’avoir plus de temps pour m’y consacrer entièrement (je déteste laisser une lecture en plein milieu, dans un moment critique !). L’image de la couverture est très à propos avec un escalier en pierres qui monte vers on ne sait où sinon vers un mystérieux flou lumineux. J’adore les chemins qui se perdent à l’horizon, les ponts qui nous laissent présager une traversée vers l’aventure et les escaliers qui nous amènent vers l’inconnu. Une couverture prometteuse et sobre qui n’en reste pas moins accrocheuse.

Verdict

Un livre que je recommande à tous, principalement à ceux qui n’aiment pas les longues histoires qui n’en finissent plus avec un langage surélaboré ne servant qu’à démontrer que l’auteur sait se servir d’un dictionnaire. Ce n’est pas la première fois que je lis un Laurence Lopez Hodiesne, une dame de Nice qui écrit toutefois dans un français international, sans inclure de régionalisme à n’en plus finir. Une belle plume simple (et non pas simpliste, loin de là !), qui nous permet de nous consacrer à cent pour cent sur le texte lui-même et non pas sur des mots grandioses ne servant qu’à impressionner et volant ainsi la vedette à l’histoire.

Je vous invite à visiter le site web de Laurence ou vous trouverez l’information concernant toutes ses œuvres, quelques nouvelles gratuites, et bien plus.

Quelques points de vente

  • Amazon.ca
    • Livrel* : 1,40 $
  • Amazon.fr
    • Livrel* : 0,99 €
  • Gratuit sur Amazon avec abonnement KindleUnlimited

Terme francophone pour e-book et e-reader selon l’Office de la langue française du Québec.

** La graphie rectifiée est appliquée à ce texte.

Advertisements

Deux titres offerts en audio!

Deux titres offerts en audio

Je suis très heureuse de vous annoncer que « Point de rupture (Tome 1 – Dualités meurtrières) » et « Doux souvenirs au temps de Duplessis » sont maintenant offerts en format audio sur Audible.com et Audible.fr.

La voix du narrateur (acteur et chanteur) Jean Brassard vous ensorcèlera certainement! Une voix chaude et profonde qui vous fera apprécier ce nouveau mode de « lecture ». Vous pouvez également écouter un extrait d’environ quatre minutes totalement gratuitement. Il suffit de cliquer sur le lien « Écouter un extrait » (ou bien « Sample » si vous êtes sur le site américain) qui se trouve sous l’image du livre.

« Pourquoi donc écouter un livre? » vous demandez-vous certainement. Je vous invite à lire l’article que j’ai publié à ce sujet il y a quelque temps, Le livre qui s’écoute. Peut-être aurez-vous alors l’envie de tenter l’expérience?

Si l’envie vous dit de faire le saut vers l’audio, notez que j’ai quelques codes promotionnels à offrir, ce qui vous permettra de télécharger le livre gratuitement. Je ne vous demande que deux petites choses en retour : une critique du livre sur le site d’Audible ou bien d’Amazon (compagnie affiliée), et d’en faire mention sur un de vos médias sociaux.

Je vous rappelle que les auteurs autoédités n’ont pas les moyens des grandes maisons d’édition et que c’est le bouche-à-oreille qui nous permet de nous faire connaitre à travers le monde. Un petit commentaire ne prendra que quelques secondes de votre temps, mais ce sera suffisant pour possiblement faire une grande différence pour un auteur.

Merci à l’avance pour votre appui et votre aide à faire connaitre ce nouveau mode de « lecture »!

* La graphie rectifiée est appliquée à ce texte.